g.gif (150 octets)

LA PRISE DE VUE AVEC UNE WEBCAM

d.gif (152 octets)

triangle3.gif (843 octets) Présentation  triangle3.gif (843 octets) La modification  triangle3.gif (843 octets) Traitement des images  triangle3.gif (843 octets) Données techniques

 

v1matériels.jpg (7495 octets)V-materiels.jpg (7609 octets)

L'installation :

Un C8 sur monture SPDX
Deux tabourets pour poser l'ordinateur portable (PIII 400), la raquette de commande (de la monture) et les accessoires du type Barlow, filtres, etc. Dans ma région, les nuits sont très humides alors pour protéger l'ordinateur portable et mes fiches d'observation des petites gouttes d'humidité, je place le tout sous un parasol.

v1-foyer.jpg (6200 octets)v2-foyer.jpg (5947 octets)v-foyer.jpg (6890 octets)

La prise de vue au foyer :

  Exemple de prise de vue directement au foyer du télescope. Le tube d'une vieille Barlow, qui me sert d'adaptateur, entre parfaitement dans le porte oculaire. Le champ obtenu dans cette configuration et de  4.37'  X  3.32' . Derrière un réducteur de focale, il augmente et passe à  6.3'  X  4.13' . C'est la meilleure configuration pour photographier la disposition des satellites de Jupiter et de Saturne ainsi que les grandes formations lunaires.

v1barlow.jpg (7294 octets)v-barlow.jpg (6837 octets)

La prise de vue par projection Barlow :

Pour obtenir un grossissement plus important, il est possible d'intercaler une lentille de Barlow (ici c'est une X2, la focale sera doublée). Le champ obtenu dans cette configuration passe alors à  1.75'  X 1.22' . C'est une bonne configuration pour la prise de vue planétaire (détails de surface sur Jupiter, division de Cassini sur saturne, gros plan d'un cratère lunaire, etc.)

v-2barlow.jpg (6703 octets)v2-2barlow.jpg (6484 octets)

La prise de vue par double projection Barlow :

Parfois, les instants de faible turbulence permettent d'augmenter encore le grossissement. On peut mettre en série deux lentilles de Barlow (X2). Le champ se rétrécit encore et passe à 44.1''  X  35.7''. Dans ce cas, il devient difficile de focaliser et un moteur de mise au point est pratiquement indispensable car, avec le grossissement, la luminosité et le contraste chutent fortement.

Le logiciel pour la prise de vue :

logitech.jpg (13080 octets)

J'utilise le logiciel livré avec la caméra. Il permet l'acquisition des films en mode manuel pour le contraste, la luminosité, les couleurs et le temps de pose. Les réglages se font au jugé et en direct d'après les résultats affichés sur l'écran. Un rafraîchissement rapide des images facilite les réglages et permet notamment une mise au point plus aisée. A ce niveau, l'ordinateur est déterminant car plus il est puissant, plus le nombre d'images affichées par seconde est grand. Consultez la rubrique données techniques pour voir les tests avec un P166 et un PIII 400.

Le logiciel d'acquisition pour QuickCam peut se télécharger à partir de : http://www.logitech.com/cf/support/videofiles.cfm

Les difficultés liées au pointage :

320x240_foyer.jpg (4739 octets)

320x240_barlow+.jpg (3985 octets)

Papier millimétré placé à 10m
QuickCam VC au foyer
format : 320 X 240
champ : 4.37 ' X 3.32 '

Papier millimétré placé à 10m
QuickCam VC + Barlow X2
format : 320 X 240
champ : 1.75 ' X 1.22 '

A 10m de distance, 1mm représente un angle de 21'' d'arc. Pour vous faire une idée du champ que l'on peut obtenir avec la QuickCam VC à travers les différents systèmes de grossissement que j'utilise, consultez la rubrique données techniques.
Le champ couvert par le capteur CCD d'une webcam est généralement très petit. Pas facile de pointer une planète quand la camera est placée derrière une Barlow X2. Le viseur Telrad et le chercheur ne sont plus assez précis. Il n'y a pas vraiment de solution à cette difficulté, sauf peut être utiliser un "flip miror" (miroir basculant qui oriente la lumière vers la caméra ou vers l'oculaire) ou encore de mettre en parallèle un autre instrument avec une focale équivalente. Personnellement, ne pouvant appliquer aucune de ces solutions, je règle les paramètres de prise de vue de façon à avoir le maximum d'images par seconde (je diminue le temps d'exposition et la taille des images) et je balaye la région en AD et DEC et ça peut durer longtemps... mais si la planète passe rapidement devant le champ du capteur, je pourrai détecter la trace de son passage sur l'écran.

triangle3.gif (843 octets) Présentation  triangle3.gif (843 octets) La modification  triangle3.gif (843 octets) Traitement des images  triangle3.gif (843 octets) Données techniques

 

bordg_menuastro.gif (913 octets)

(C) 2000 Astroseb

L'astronomie pratique à l'usage des débutants

home3.gif (609 octets)

bord_menuastro.gif (157 octets)